Retour à l'accueil 1er-Mai confinéVers un autre poème ...

Mai
n’est
jamais
fané ?
Premier mai :
confinés,
tous enfermés,
emprisonnés.
On ne sait jamais
si montrer son nez
avec son imprimé
tout dûment griffonné
ne sera pas réprimé
comme un crime abominé ?
Le chef de l’État nous promet
qu’on va pouvoir se promener
dès que la pandémie le permet,
les modalités seront données.
Chaque affirmation se voit exprimée
au conditionnel indéterminé…
On a le devoir de rester informé
pour lutter contre un mal que nul ne connaît.
Et oublier un peu que c’est le 1er-Mai,
jour chômé de révolte et férié s’il en est.

RétroChrono 1er mai 2020, 46e jour de confinement, 13 floréal 228. ChronoLogie

Dates rigolotes Corona de Pâques Colères et cris de révolte Pages spéciales Poèmes sur le printemps

Liste alphabétique   Liste chronologique   Essai de classement par thèmes

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.