Retour à l'accueil Compte d’EffetsVers un autre poème ...

Si je me souviens bien
Du jour au lendemain
On s’est lavé les mains
Ça n’a servi à rien

Et puis ça me revient
Qu’on nous a confinés
Et puis déconfinés
Un masque sur le nez
Ça n’a servi à rien

On n’a pas eu l’effet primaire
Que l’on escomptait
Mais beaucoup d’effets secondaires
Sur les libertés

Tout ça pour notre bien
Le pouvoir sous pression
Le mal en progression
Signer dérogation
Liberté d’exception
Ça n’a servi à rien

Et puis je me souviens
Théâtre, estaminet
Restaurant condamnés
Couvre-feu ordonné
Bamboche terminée
Bête et discipliné
Ça n’a servi à rien

On n’a pas eu c’est regrettable
Les effets souhaités
Mais des effets indésirables
Sur la société

Je ne sais plus combien
On sonna de tocsins
De glas et de buccins
De grelots de boucs sains
D’ici au Pont-Euxin
Mais en un temps succinct
On trouva des vaccins
Vont-ils servir à rien ?

À compter les effets
Plus ou moins spontanés
Sur les gens confinés
Résignés condamnés
Un masque sur le nez
Qui leur accord donné
Se verront vaccinés
Un grand espoir renaît
C’est au moins ça de fait

L’effet Covid sera moins rude
Un vaccin c’est bien
Maintenant qu’on a l’habitude
Que tout serve à rien

RétroChrono 27 et 28 nivôse 229 − 16 & 17 janvier 2021 ChronoLogie

Corona de Pâques Colères et cris de révolte Pages spéciales

Liste alphabétique   Liste chronologique   Essai de classement par thèmes

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.